Les documents

LE COLLECTIF «UNIVERT MED »

COMPOSITION DU COLLECTIF « UniVERT MED »

soutenant l'opération « Portes ouVERTES »

Les organisations (en cours de développement) qui ont été sollicitées pour constituer le Collectif (par ordre alphabétique, en gras interlocuteurs favorables) participant aux Portes ouVERTES.

 

 L'Agence française pour la biodiversité

Interlocutreurs : Anne L'Epine, Chargée de mission éducation à l' environnement et au développement durable

L'Agence française pour la biodiversité (AFB) est un établissement public à caractère administratif créé par la loi sur la reconquête de la biodiversité du 8 août 20161. Elle s'inscrit dans la volonté de mutualisation et de simplification administrative des gouvernements qui l'ont mise en place. Elle regroupe l'Onema (Office national de l'eau et des milieux aquatiques) , l'Établissement public des parcs nationaux, l'Agence des aires marines protégées et le groupement d'intérêt public ATEN, soit environ 1200 agents (dont 900 de l'Onema).

 

Agir pour le Climat

Interlocuteurs : Bruno Lechevin, Président & Anne Hessel, co-fondatrice

L'association Agir pour le climat appelle à un "Pacte Finance-Climat" pour créer un impôt européen sur les bénéfices. Ce projet de Pacte imaginé par le climatologue, Jean Jouzel, et l’économiste, Pierre Larrouturou, serait basé sur un double financement. D'un côté, un impôt européen sur les bénéfices d'environ 5 % qui pourrait générer chaque année "100 milliards d'euros" pour dégager "un budget" pour la recherche (stockage de l'énergie, transports...) et lutter contre le réchauffement en Europe et en Afrique. De l'autre, un nouveau "fléchage" de la création monétaire de la Banque centrale européenne vers l'économie réelle et en particulier vers le financement des énergies renouvelables.

 

L'ALLIANCE DE VILLES EURO-MÉDITERRANÉENNES DE CULTURE

Interlocutrice : Marie Charpentier, déléguée générale

Créée en 1997 sous le nom de l’Alliance de Villes Européennes de Culture, l’association devient l’Alliance de Villes Euro-méditerranéennes de Culture (AVEC) en 2016 pour marquer son ouverture vers la Méditerranée.

Elle regroupe aujourd’hui 26 collectivités territoriales historiques situées dans 10 pays d’Europe et du bassin méditerranéen ayant en commun la volonté de faire des patrimoines un moteur de développement durable urbain. Le réseau AVEC constitue un lieu d’échange d’expériences et de bonnes pratiques en lien avec les problématiques de gestion, de protection et de valorisation des patrimoines.

Ce travail a entre autre abouti à l’élaboration d’une méthodologie ainsi qu’à la création d’un label de qualité urbaine appelé Qualicities® et a aussi donné lieu à la publication en 2016 du Guide méthodologique pour la gestion durable des villes historiques en Méditerranée.

Par ailleurs, la majorité des villes membres du réseau AVEC sont des petites et moyennes villes situées pour la plupart en zone rurale faisant donc face à des problématiques comme la recherche d’équilibre entre le développement touristique de leur territoire et la préservation de leurs patrimoines qu’ils soient bâtis, matériels, immatériels, naturels et culturels.

Depuis 2012, le réseau AVEC est labellisé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (MEAE) au titre de son expertise internationale. De plus, en 2015, l’association a été reconnue comme partenaire officiel de l’UNESCO.

Pour plus d’information : www.avecnet.net


 

Alternatiba France

Interlocuteur : Axel Wiener, coordinateur

L’association Alternatiba France a été créée en réponse à l’appel d’Alternatiba Bayonne de créer 10, 100, 1000 villages Alternatiba en France et en Europe.

Alternatiba a pour objet de sensibiliser le public à l’urgence de lutter contre le réchauffement climatique et de promouvoir des actions citoyennes afin que la société dans son ensemble s’engage dans la voie d’une transition permettant de faire face à la crise écologique, et en particulier au réchauffement climatique, tout en gardant à l’esprit le besoin de justice sociale.

Face à une crise systémique (écologique, économique, sociale…) chaque jour plus profonde, Alternatiba se veut un mouvement en marche qui réinvente nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de consommer, de nous nourrir, de nous déplacer, d’éduquer nos enfants, etc.

 

L’Arc Latin

Interlocutrice : Milena Zoppeddu, chargée de mission

L’Arc Latin, est un espace de coopération politique et technique constitué par des Collectivités locales méditerranéennes de niveau intermédiaire. Actuellement, ses membres sont des Députations et des Conseils Insulaires espagnols, des Conseil Départementaux français et des Provinces et villes métropolitaines italiennes, ils représentent 10% de la population et du territoire de l’Union Européenne.Ses principaux objectifs sont :

  • Définir une stratégie coordonnée de développement et de gestion de l’espace Arc Latin, en incluant et en mobilisant les acteurs socioéconomiques, dans une perspective allant depuis la base vers le haut.

  • Établir une concertation dynamique et flexible, centrée sur les domaines les plus significatifs du développement du territoire.

  • Travailler à des projets et des initiatives communes.

  • Défendre les intérêts et les besoins de ces territoires auprès des institutions communautaires et nationales.

  • Ouvrir un espace de coopération avec les pays du Sud de la Méditerranée.


  

AREMDT

Interlocuteur : Noureddine El Harrak

Souvent, l'industrie du tourisme ne bénéficie pas ou peu aux populations locales.Pour remédier à cela un réseau d'acteurs engagés pour le tourisme responsable et l'entrepreneuriat solidaire dans les pays du pourtour méditerranéen s'est constitué sous le nom de AREMDT. Il met en place des démarches d'intelligence collective et territoriale en favorisant les coopérations et les mutualisations entre les acteurs socio-économiques, la société civile et les territoires. Il agit sur les 2 rives de la Méditerranée depuis sa création en 2007 dans différents pays. Actuellement ses actions se déroulent au Maroc, en Algérie, en Tunisie et en France.


 

CHAMBRES D'AGRICULTURES DU VAR ET RÉGIONAL SUD

Interlocutrice : Anne-Cécile Audra, Responsable d’équipe « Circuits Courts Agritourisme Valorisation Promotion », Chef de projet Régional "Route des Vins de Provence", animatrice du territoire Provence Méditerranée

Le projet de coopération franco-italien Prometea, cofinancé dans le cadre du programme Marittimo, vise à répondre à trois grands défis :

  • Le soutien à l’innovation des TPE ou des PME dans le domaine agrotouristique, ainsi qu’à l’auto-entrepreneuriat (en particulier des jeunes et des femmes) ;

  • Le soutien à la mise en réseau d’entreprises afin de fournir des services éco-touristiques intégrés et des itinéraires touristiques capables de répondre à une demande croissante pour la protection de l’environnement ;

  • L’identification d’une approche commune pour la définition d’une marque de qualité transfrontalière.

La Chambre d'agriculture du Var a été retenue pour réaliser une itinérance agritouristique dans le Var et les Alpes maritimes.

 

CITOYENS DE LA TERRE

Interlocuteur : Axel Frick, Directeur

Citoyens de la Terre (CT) est une association loi 1901 à but non lucratif créée. Elle est agréée en qualité d'"Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale"."Citoyens de la Terre" car elle marque par son appellation, l’appartenance de chacun à UNE seule et même Terre ; notre droit de bénéficier de la diversité de ses ressources de manière équitable et notre devoir de bien les gérer collectivement (gouvernancemondiale). 

« Se sentir Citoyens de la Terre, c’est prendre ses responsabilités sur le plan à la fois individuel et collectif face aux enjeux environnementaux, socioculturels et économiques de notre temps ; c’est à la fois s’unir dans l’action et valoriser la diversité culturelle. C’est aussi mettre en œuvre des actions au niveau local et international fondées sur des principes de responsabilité et de solidarité. »

Dans les faits, Citoyens de la Terre accompagne collectivement les citoyens, les entreprises, les associations et les collectivités souhaitant répondre concrètement à deux enjeux majeurs de société :

  • Préserver et valoriser la diversité de notre patrimoine naturel et culturel,

  • Promouvoir une économie responsable et solidaire sur nos territoires.

 

COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION TARBES LOURDES PYRÉNÉES

Interlocuteur : Clément Baylac, Chargé de mission Marketing territorial et animation de filières, Service Développement économique, enseignement supérieur et innovation

Le projet alimentaire territorial est une démarche volontaire co-construite, visant à relocaliser l’économie, l’agriculture et les services, pour s’orienter vers un système agricole et alimentaire respectueux de l’environnement, de la santé et créateur de lien social.

Projet ambitieux, il vise à renforcer l’agriculture locale, l’identité culturelle du terroir, la cohésion sociale et la santé des populations. Il permet de structurer et mettre en œuvre un système agricole et alimentaire territorial intégré, approvisionnant un bassin de consommation en produits locaux de qualité, par le soutien à l’installation des agriculteurs, le développement des circuits-courts, l’introduction de produits bio et locaux dans la restauration collective.


 

CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES BOUCHES-DU-RHÔNE

Interlocuteur : Frédéric Mattéi, Directeur de l'agriculture et des Territoires

Le Projet alimentaire territorial (PAT), copiloté par la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Pays d’Arles, répond à un enjeu de société essentiel.

Aujourd’hui, 90 % de la production locale de fruits, légumes et olives est expédiée hors du territoire. La volonté d’inverser cette tendance obéit à un double enjeu de santé publique et de protection de la planète. Le PAT répond ainsi à une attente de la population. L’industrie alimentaire doit s’adapter à l’évolution de la demande : manger sain, bon et local.

Le PAT est copiloté par la Métropole Aix-Marseille-Provence et le Pays d’Arles et coconstruit avec l’État, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, la Région Sud, la Chambre d’agriculture et l’ensemble des acteurs publics et privés.

Le projet s'appuie sur un diagnostic partagé de la production agricole locale. Il entend rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs. Il renforcera les synergies afin d’organiser une logistique alimentaire rationnelle et durable.

Le projet le plus ambitieux de France en termes de superficie, de population et d’enjeux


 

CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE SAVOIE

Interlocuteur : Victor Vial, chargé de mission randonnée 

 

CONSEIL RÉGIONAL SUD/PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR

Interlocutrice : Sabrina Yefsah, Direction du Développement et du Financement des Entreprises 
Service Développement des Filières Stratégiques

Accompagner le développement des entreprises et des territoires : les Opérations d’Intérêt Régional (O.I.R.)

Les O.I.R. fédèrent, sur les 8 filières stratégiques, les acteurs du développement économique pour accompagner et soutenir les territoires et entreprises de la région. Chacune d’elles est co-présidée par un élu et un chef d’entreprise.

L’objectif est de concrétiser des projets structurants du territoire régional et favoriser l’investissement pour construire un environnement économique régional attractif et innovant.


 

 CONSERVATOIRE MÉDITERRANÉEN PARTAGÉ

Interlocutrice: Claire Mignet, directrice

 

DEFISMED

Interlocuteur: Eric Raulet, délégué général

DéfisMed est une association de droit français, créée en 2009 de la volonté de professionnels expérimentés de regrouper leurs compétences pour doter l’ensemble des acteurs en Méditerranée engagés dans la préservation du patrimoine naturel et culturel, de dispositifs en intelligence participative. Elle constitue un réseau d’information, d’échanges d’expériences, de mutualisation de compétences, de capitalisation et de réflexion au service des organisations gestionnaires de développement durable en Méditerranée.

Après une période de structuration de 3 ans, l’association a choisi dans un premier temps de promouvoir « la transition touristique » comme levier de développement territorial dans laquelle la complémentarité de cette activité avec les autres secteurs serait recherchée, la gestion raisonnée et innovante de la biodiversité serait questionnée et où la population locale deviendrait co-actrice de son développement.

 

ECOSCIENCE PROVENCE

Interlocutrices : Maéva Monnier & Clara Léonard, chargées de mission

Ecoscience Provence est une association à caractère scientifique pour la préservation de l’environnement. Depuis 2005, les salariés et volontaires en service civique développent des projets pour encourager la consommation locale & de saison, réduire les déchets et préserver les ressources. La démarche d’Ecoscience Provence suit deux grands principes : une approche scientifique de gestion de projets et une concertation avec les acteurs des territoires concernés. Être au plus proche du grand public permet de recenser les besoins réels et proposer des projets réalistes et durables.

Ecoscience Provence a été partenaire du programme STRATUS : « Stratégie environnementale pour un tourisme durable » est un des projets financés dans le cadre du 1er appel du Programme Maritime France Italie 2014 – 2020 sur les Fonds Européens de Développement Régional FEDER.

Le défi du projet STRATUS est de renforcer la compétitivité internationale des micros entreprises et des PMI de la filière prioritaire transfrontalière du tourisme durable marin et balnéaire, en Sardaigne, en Ligurie et PACA aux fins de rendre les entreprises et leurs territoire plus durables du point de vue environnemental, et donc plus attrayantes dans les marchés nationaux et internationaux.


 

FINANCEMENT PARTICIPATIF AFRIQUE ET MÉDITERRANÉE

Interlocuteur : André Jaunay, co-fondateur

FPAM, une association à vocation internationale, a pour objet la promotion de la pratique éclairée de la finance participative, ou « crowdfunding », dans les pays du Sud, en Afrique et en Méditerranée. Elle entend clairement satisfaire un objectif d’intérêt général, en regroupant des personnes physiques et morales de ces territoires qui agissent, grâce au levier que constitue la finance participative, pour le développement humain, social et économique. Dans un souci de diffusion de son action sur le territoire méditerranéen et africain, FPAM contribue à la connaissance de la finance participative, à l’émergence d’acteurs de la finance participative (notamment des professionnels et des plateformes) dans chacun des pays.

Le réseau de FPAM réunit plus de 50 experts du crowdfunding : plusieurs plateformes de crowdfunding opérant en Afrique et au Moyen Orient, des institutions financières, des acteurs du développement économique et des organismes publiques et privés.


 

Le CollectifFORUM INTERNATIONAL DU TOURISME SOCIAL

Interlocuteur : Jean-Marie Collombon, coordinateur

Promouvoir les formes alternatives de tourisme et en faciliter le développement est le but du FITS, le Forum International Tourisme Solidaire et développement durable. Le FITS a été lancé lors du Sommet Mondial du Développement Durable (SMDD) de Johannesburg en 2002 et créé en 2003 par des organisations touristiques de Haute-Provence. Il a, depuis lors, bénéficié de l'appui de la Région Provence Alpes Côte d'Azur et du Gouvernement français et il a été placé sous le Haut patronage de l'OMT et de l’UNESCO. Depuis 2017, l’Organisation Internationale du Tourisme Social et Solidaire (OITS) lui a également apporté son patronage.

Le FITS 2019 a pour thème : « Le tourisme des déserts et des oasis, vecteur de développement local durable et de sensibilisation au changement climatique ». Il bénéficie du patronage de l’Organisation Mondiale du Tourisme, de l’UNESCO et de l’Organisation Internationale du Tourisme Social. Il est placé sous l’égide du ministère marocain du Tourisme. Il bénéficie du soutien du Conseil régional Drâa Tafilalet, du Conseil provincial de Ouarzazate, de l’ANDZOA et se déroulera à Ouarzazate du 18 au 25/10/19. Ce FITS a pour but premier de renforcer le plaidoyer en faveur de la sauvegarde des oasis du monde, en voie de dégradation accélérée alors que leurs écosystèmes sont des modèles de résilience dans un environnement hostile, modèles dont on devrait s’inspirer à l’heure des bouleversements climatiques. Les objectifs sont :

- Donner davantage de visibilité internationale aux destinations touristiques des pays oasiens

- Favoriser les rencontres et les échanges de bonnes pratiques entre partenaires concernés par le thème afin de contribuer à la structuration nationale et internationale du secteur du tourisme alternatif

- Renforcer les réseaux du secteur touristique et, plus particulièrement les réseaux qui se réclament de l’économie sociale et solidaire

  • Contribuer à la formulation d’un Plan d’Action Concerté visant, par la mobilisation internationale, à renforcer le développement touristique durable des espaces oasiens


 

Grands sites de France

Interlocutrice : Soline Archambault, Directrice

Le réseau des Grands Sites de France est l'association française reconnue d'intérêt général, créée le 7 novembre 2000, qui regroupe les organismes locaux assurant la gestion et la mise en valeur de sites classés qui bénéficient d’une forte renommée et d’une fréquentation très importante.


 

Grand Site Sainte-Victoire / Emblematic Moutains

Interlocuteur: Cyrille Naudy, Directeur

Le programme «EMbleMatiC» est mis en œuvre dans le cadre du programme INTERREG-MED 2014-2020. L'objectif stratégique central de ce programme est la caractérisation des montagnes emblématiques de la Méditerranée en tant que destinations d'excellence. Cet objectif est directement lié à l'objectif spécifique 3.1 "Renforcer le développement d'un tourisme côtier et maritime durable et responsable en Méditerranée" du programme INTERREG-MED. Le lien direct entre l’objectif du programme "EMbleMatiC" et celui d’INTERREG 3.1-MED découle des efforts déployés pour parvenir au développement durable des régions grâce à des méthodes et des pratiques coordonnées et ciblées, en termes de gestion intégrée du tourisme côtier.

Nous pourrions dire que le programme «EMbleMatiC» est un LABORATOIRE pour tester et créer une nouvelle forme de tourisme basée sur les singularités localisées sur les territoires côtiers de l'arrière-pays de nos montagnes. Les trois objectifs spécifiques identifiés dans le programme actuel sont les suivants:

  •  Rééquilibrer les flux touristiques et leurs recettes vers un tourisme plus durable et responsable

  • Co-construire et expérimenter une offre touristique lente située dans la région montagneuse côtière de l'arrière-pays

  • Améliorer la reconnaissance internationale de notre singularité


 

MIIMOSA

Interlocutrice : Marion Laumonier, Chargée des Partenariats - Référente PACA

Après avoir accompagné plus de 1 800 projets en 4 ans (France, Belgique) sur le modèle du don avec contrepartie, MiiMOSA s’est imposé dans le paysage de la finance alternative comme le leader européen du financement participatif sur les thématiques agricoles et alimentaires. En mars 2018, MiiMOSA renforce son offre de financement avec le prêt participatif qui permet aux agriculteurs et entreprises alimentaires d’emprunter simplement et rapidement auprès du grand public et aux citoyens de placer leur épargne dans des projets porteurs de sens tout en percevant des intérêts compris entre 2% et 5%. Fin 2018, après avoir collecté 10 millions d’euros auprès des citoyens, MiiMOSA lance MiiMOSA transition, une nouvelle plateforme au service de la transition agricole, alimentaire et environnementale, avec l’ambition de responsabiliser l’ensemble des acteurs de l’amont à l’aval dans la transformation de notre modèle agricole.


 

MY WEEKEND FOR YOU

Interlocuteur : Benoît Fahy, directeur et co-fondateur

My weekend for you est le 1er site d’échange de weekends entre passionnés. Cette plateforme collaborative permet de proposer un weekend ou un séjour gratuit chez soi  pour faire découvrir sa ville ou sa région en partageant ses passions : activités sportives, visites culturelles, festivals, oenotourisme…Le Membre qui reçoit gagne des WeekEndMiles qui lui permettent de partir à son tour,  multipliant ainsi les possibilités d’échanges et de rencontres. Le réseau compte actuellement plus de 23.000 membres dans 25 pays.


 

OBSERVATOIRE DU SAHEL ET DU SAHARA

Interlocuteur : Nabil Ben Kathra, Coordinateur du Programme Environnement

L'Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) est une organisation intergouvernementale à vocation africaine, créée en 1992 et établie à Tunis en Tunisie.

L’OSS compte parmi ses membres 22 pays africains, cinq pays non-africains, dix organisations internationales (dont quatre organisations sous-régionales représentatives de l'Afrique de l'Ouest, de l'Est et du Nord) et une organisation non gouvernementale.

L'OSS se spécialise dans la surveillance environnementale et la gestion des ressources naturelles et à appuyer ses pays membres à la mise en œuvre des accords multilatéraux sur l’environnement, notamment ceux portant sur la désertification, la biodiversité et les changements climatiques.


 

LES OISEAUX DE PASSAGE

Interlocuteur : Clément Simonneau, directeur et co-fondateur

Les Oiseaux de Passage est une plateforme qui propose une autre manière de voyager. Elle privilégie l’échange et la rencontre entre professionnels et voyageurs. Le tout sans intrusion publicitaire, ni profilage. Hébergeurs touristiques, collectif d‘habitants, prestataires de loisirs, producteurs locaux, artistes, parc naturel, sites de visite… Les Oiseaux de Passage est un écosystème de partenaires issus du tourisme, de la culture et de l’économie sociale et solidaire : des Passeurs de voyages. Hébergement, activités sportives ou culturelles, bons plans, créations artisanales sont les cibles visées. Avec DEFISMED, les Oiseaux de Passage vont accompagner durant l'année 2019 une expérience pilote avec un territoire sélectionné avec DEFISMED et qui sera mis en avant lors de la JPO.


 

L'ORGANISATION INTERNATIONALE DU TOURISME SOCIAL

Interlocuteur : Charles Bélanger, Directeur

L'Organisation internationale du tourisme social (OITS), organisme à but non lucratif fondé en 1963, est la maison commune du tourisme social et responsable dans le monde entier. Autour de ces 150 membres regroupant des organismes publics et privés, c’est un réseau étendu qui favorise une étroite coopération entre ses membres et partenaires. Le lobbying, le réseautage, le partage de connaissances et la coordination de projets sont au cœur de ses activités. La mission principale de l'OITS est de faciliter l'accès aux vacances et aux activités touristiques pour toutes les populations, et notamment les jeunes, les familles, les seniors et les personnes handicapées. Elle assure aussi la promotion de diverses formes de tourisme solidaire et responsable veillant à l'inclusion des communautés locales et contribuant au développement équilibré des destinations.


 

PARC NATUREL RÉGIONAL DE L'AUBRAC

Interlocuteur : Arnaud David, Directeur

Le parc naturel régional de l'Aubrac est un parc naturel régional créé par décret le 23 mai 2018, dont le périmètre occupe environ 2 282 km2 répartis sur 64 communes des trois départements de l'Aveyron et de la Lozère et du Cantal, autour du plateau du même nom. Il est le 53ᵉ parc naturel régional français.


 

Plan Bleu/ Bleutourmed

Interlocuteur : Raffaele Mancini, chargé de mission

Le Plan Bleu est l'un des Centres d’activités régionales du Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM) du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), mis à disposition par la France depuis 1977.  Il produit des études ainsi que des scénarios pour l’avenir, afin de sensibiliser les acteurs et les décideurs méditerranéens sur les questions d’environnement et de développement durable de la région.

BleuTourMed, qui est un projet créé pour soutenir le Tourisme Durable Maritime et Côtier dans la Région Méditerranéenne sous la coordination de l’Arc Latin. Construit sur la base d’un partenariat transnational doté de compétences et connaissances solides sur la gestion intégrée des zones côtières et sur les politiques de tourisme durable, BleuTourMed a pour objectif de mettre en réseau les projets Modulaires qui visent à créer un cluster de projets capable de renforcer la coopération pour la protection et la promotion des ressources naturelles et culturelles dans la Région méditerranéenne, à travers une stratégie cohérente de « Community building », de Communication et de Capitalisation. Cette communauté est constituée des 17 projets.

 

 

PLANÈTE TERROIRS

Interlocuteur : Eric Barraud, directeur

Planète Terroirs souhaite rassembler la grande diversité des acteurs (personnes physiques et morales (individus, associatifs, publics privés, etc..) travaillant sur et pour les terroirs- au regard de la définition adoptée à l’UNESCO lors des premières « Rencontres Internationales – Planète Terroirs » en novembre 2005 (cf. encadré ci-dessous) – pour conforter leurs réflexions et leurs expériences pluridisciplinaires et fédérer leurs propositions et attentes afin d’œuvrer au développement local par l’approche terroir.

 

RÉGIONS DE FRANCE

Interlocutrice : Valérie Nicolas, conseillère coopérations décentralisées

Régions de France, anciennement Association des régions de France, est une association créée en décembre 1998 pour représenter les régions de France, aujourd'hui au nombre de 18

 

Collectif “3E RENCONTRES VIVRE EN PYRÉNÉES

Interlocuteur: Franck Bocher, membre du Conseil scientifique de Defismed

Cet événement s’inscrit dans la continuité des deux premières éditions Rencontres “Montagnes & défis du XXIe siècle” co-organisées par l'association DEFISMED et plusieurs collectivités territoriales des Hautes Pyrénées, avec le soutien de la région Occitanie. Cet événement favorise les rencontres entre producteurs VERTueux et public et questionne le devenir des montagnes face aux mutations environnementales et humaines. L'édition 2019 est programmé à Madiran et Castelnau basse rivière le 12 octobre.


 

SITES ET CITÉS REMARQUABLES DE FRANCE

Interlocutrice :  Marylise Ortiz, directrice

L'Association des Villes et Pays d'art et d'histoire et des Sites patrimoniaux (Jusqu'en 2016 : Association nationale des villes et pays d'art et d'histoire et des villes à secteurs sauvegardés et protégés - ANVPAH & VSSP ) réunit aujourd’hui 240 villes et territoires porteurs d’un label Villes et pays d'art et d'histoire ou classés Site patrimonial remarquable (ancien secteur sauvegardé ou ZPPAUP et AVAP), qui souhaitent partager leurs interrogations et leurs expériences sur les politiques de protection et de valorisation du patrimoine.

 

SMILO

Interlocuteur : Maxime Prodromides, Président

L’association SMALL ISLANDS ORGANISATION (SMILO) a été officiellement créée le 7 décembre 2016. Elle a pour objet de mener des projets qui contribuent activement à un meilleur équilibre entre le développement humain et la gestion des ressources sur les îles. Elle exerce ses activités majoritairement sur les petites îles (<150 km2) de la planète à travers plusieurs outils (promotion de bonnes pratiques et de solutions innovantes, mise en réseau et coopération entre pairs, accompagnement technique et institutionnel, investissement et certification).

L’association permet d’amorcer des projets de territoires intégrés, concertés entre tous les acteurs sur les thématiques suivantes : eau, énergie, déchets, biodiversité et écosystèmes terrestres et marins, paysages, développements socio-économiques et culturels et aménagement du territoire.

 


 

SWITCHMED

Interlocutrice : Claudia Pani & Magali Outters, chargées de mission

L’objectif de l’initiative SwitchMed est de faciliter la transition vers un Mode de Consommation et de Production plus Durables – MCPD – dans la région sud de la Méditerranée. Le programme vise à changer les pratiques de production et de consommation des biens et des services, dans le but de découpler le développement et les besoins de la communauté de la dégradation de l’environnement. Ce programme renforcera l’industrie, l’émergence de l’entrepreneuriat vert, la société civile et les décideurs politiques à travers l'élaboration de politiques, d'activités de démonstration et de réseautage. SwitchMed est mis en oeuvre par les efforts combinés de l’UE, l’ONUDI (l'Organisation des Nations Unies pour le Développement de l'Industrie), le PNUE–PAM (le Programme des Nations Unies pour l'Environnement-Plan d'Action Méditérranéen), le CAR/CPD (le Centre d'Activité Régionale pour la Consommation et la Production durables) et la Division Economie de l'ONU Environnement. Tous les pays de l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) bénéficieront de cette initiative.


 

SYNDICAT MIXTE DU BASSIN DU LOT

Interlocutrice : Marie-Hélène Privat, directrice

Le Syndicat mixte du bassin du Lot, dénommé jusqu'en 2017 Entente interdépartementale du bassin du Lot, a été créé en 1980 par délibérations concordantes des 5 conseils généraux, aujourd'hui conseils départementaux, des départements traversés par la rivière Lot : Lozère, Cantal, Aveyron, Lot et Lot-et-Garonne

Ses mission : la gestion équilibrée de la ressource en eau, la prévention des inondations et la préservation / gestion des zones humides. Au volet environnemental s’ajoutent des missions spécifiques à l’Entente Lot dans le domaine économique et touristique qui en font son originalité.

DEFI 3201901 - Lancer une campagne euroméditerranéenne "Portes ouVERTES"

Axe stratégique 3 :  Partager et encourager les expériences

Etat d'avancement : en cours

Acteur(s) ayant sollicité DEFISMED : Eric Raulet, Délégué général de DEFISMED

Contexte ayant généré le défi : Nombreux sont les femmes et d’hommes qui disposent sur le bassin méditerranéen d’un savoir-faire typique et inventif pour préserver et partager des patrimoines naturels et/ou culturels, et accueillir le public en prenant le temps de partager leur histoire. La plupart demeure actuellement invisible, faute de moyen pour se révéler et mutualiser leurs expériences.

Objectif du défi co-construit avec DEFISMED : Organiser sous forme de portes ouvertes simultanément des rencontres entre producteurs VERTueux et visiteurs afin de sensibiliser à la préservation des ressources et patrimoines naturels.

Présentation détaillée du défi : ici

Dernière actualité: prochainement

Acteurs associés au défi par DEFISMED : en cours 

Défi piloté par: Eric Raulet, Délégué général de DEFISMED

Budget prévisionnel : 70 000 €

Financeurs : DEFISMED, ADEME Pole international, ambassadeurs candidats, + en cours

Autres défis interagissant avec celui-ci : Tous

Privilèges réservés à nos membres au sein de ce défi : Liste prioritaire pour visiter un lieu de son choix

DEFI 5201901 - Sensibiliser acteurs et public aux développements VERTueux des Pyrénées

Axe stratégique 5 : Sensibiliser et éduquer aux bonnes pratiques touristiques

Etat d'avancement : En cours

Acteur(s) ayant sollicité DEFISMED : Commune de Madiran et Castelnau-Rivière-basse

Contexte ayant généré le défi : A l’heure où notre planète connaît de profondes mutations jusque dans les territoires les plus reculés, la Montagne a rendez-vous avec la société civile afin de témoigner, via des intervenants de référence, de ses défis et enjeux au sein d’une actualité trop souvent méconnue ou mal comprise. Entre mutations des écosystèmes et des modes de vie, de plus en plus de territoires de montagne innovent pour s’adapter et faire évoluer leurs développements, sans porter atteinte aux patrimoines.

Objectif du défi co-construit avec DEFISMED : Participer à l’émergence d’une vision partagée du développement des Pyrénées dans un contexte de défis multiples à relever

Présentation détaillée du défi : prochainement

Dernière actualité: prochainement

Acteurs associés au défi par DEFISMED : vaste réseau de producteurs agricoles, alimentaires et touristiques sur le territoire

Défi piloté par: FRanck Bocher & Eric Raulet

Budget prévisionnel : 12 k€

Financeurs : Région Occitanie, Département des HAUTES Pyrénées, Parc national des Pyrénées, et en cours

Autres défis interagissant avec celui-ci : DEFI 5201801

Privilèges réservés à nos membres au sein de ce défi : invitation VIP

 

Revenir au sommaire des défis co-lancés par DEFISMED

DEFI 5201901 - Sensibiliser acteurs et public aux développements VERTueux des Pyrénées

Axe stratégique 5 : Sensibiliser et éduquer aux bonnes pratiques touristiques

Etat d'avancement : En cours

Acteur(s) ayant sollicité DEFISMED : Commune de Madiran et Castelnau-Rivière-basse

Contexte ayant généré le défi : A l’heure où notre planète connaît de profondes mutations jusque dans les territoires les plus reculés, la Montagne a rendez-vous avec la société civile afin de témoigner, via des intervenants de référence, de ses défis et enjeux au sein d’une actualité trop souvent méconnue ou mal comprise. Entre mutations des écosystèmes et des modes de vie, de plus en plus de territoires de montagne innovent pour s’adapter et faire évoluer leurs développements, sans porter atteinte aux patrimoines.

Objectif du défi co-construit avec DEFISMED : Participer à l’émergence d’une vision partagée du développement des Pyrénées dans un contexte de défis multiples à relever

Présentation détaillée du défi : prochainement

Dernière actualité: prochainement

Acteurs associés au défi par DEFISMED : vaste réseau de producteurs agricoles, alimentaires et touristiques sur le territoire

Défi piloté par: FRanck Bocher & Eric Raulet

Budget prévisionnel : 12 k€

Financeurs : Région Occitanie, Département des HAUTES Pyrénées, Parc national des Pyrénées, et en cours

Autres défis interagissant avec celui-ci : DEFI 5201801

Privilèges réservés à nos membres au sein de ce défi : invitation VIP

 

Revenir au sommaire des défis co-lancés par DEFISMED

DEFI 4201901 - Organiser les 2èmes Universités DEFISMED

Axe stratégique 4 :  Représenter les membres du réseau dans les instances euroméditerranéennes 

Etat d'avancement :clôturé

Acteur(s) ayant sollicité DEFISMED : Conseil d'administration DEFISMED

Contexte ayant généré le défi : La plupart des défis co-portés par DEFISMED nécessite leur convergence au sein de rencontres permettant aux acteurs de partager leurs développements, et aux observateurs, notamment institutionnels d'en apprécier les avancées..

Objectif du défi co-construit avec DEFISMED : Organiser des Universités sur deux jours.

Présentation détaillée du défi : ici

Dernière actualité: ici et ici

Acteurs associés au défi par DEFISMED : ISTHIA/TL2J

Défi piloté par : Eric Raulet

Budget prévisionnel : 10 000 €

Financeurs : le Conseil départemental, le Grand site Sainte-Victoire et la commune de Puyloubier (13)

Autres défis interagissant avec celui-ci : Tous

Privilèges réservés à nos membres au sein de ce défi : Invitations VIP

DEFI 1201901 - Renforcer le réseau d'étudiants TAKE THE MED JEUNES en 2019

Axe stratégique 1 : Produire une base de connaissances et d’information

Etat d'avancement : en cours

Acteur(s) ayant sollicité DEFISMED : Différents porteurs d'ITV sur les deux rives

Contexte ayant généré le défi : Après le succès de TAKE THE MED JEUNES 2018, plusieurs Universités ont souhaité rejoindre le réseau et participer au programe 2019.

Objectif du défi co-construit avec DEFISMED : Développer sa plateforme et commencer à l'alimenter avec la participation directe des porteurs d'ITV ainsi que d'un réseau d'étudiants. 

Présentation détaillée du défi avec sa réalisation 2018 : ici

Dernière actualité: prochainement

Acteurs associés au défi par DEFISMED : Ecole supérieure du Pôle Touristique d'Excellence "Montagne Inventive" de l'Université Savoie Mont Blanc,  Ecole supérieure de Commerce de Tunis, Institut des Hautes Etudes Commerciales de Carthage, Université Aix-Marseille, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse

Défi piloté parEric Raulet, Délégué général de DEFISMED

Budget prévisionnel : 30 k€

Financeurs sollicités : ADEME Pôle international, Conseil régional Sud, DEFISMED et Universités (fonds propres)

Autres défis interagissant avec celui-ci : 201802

Privilèges réservés à nos membres au sein de ce défi : accès à la totalité de la plateforme

Les initiatives VERTueuses vues par l'Université Aix/Marseille

Les initiatives touristiques VERTueuses par l'Université d'Avignon