Débat sur le mode de financement des ITV en France et UE et leur transposition dans les pays du Sud 

Publié le Wed, 04/24/2019 - 10:19 , par Eric Raulet
Tags : côté civil

DEFISMED est impliquée dans plusieurs dispositifs de coopérations internationales où le tourisme durable est central. Premiers enseignements sur ces dispositifs de financement et de nouvelles perspectives.

  • Universités Defismed

Table ronde avec : André Jaunay, co-président de FPM – Financement Participatif en Méditerranée, enseignant Paris 1 Master dévpt local et aménagement/métabolisme territorial ; animateur de 2 collectifs nationaux, l'un sur les nouvelles finances territoriales, l'autre sur l'innovation sociale, la RSE et le mécénat, dans une optique de renforcement de leurs impacts. Moez Kacem, unité de recherche ENVIE - FSEG Nabeul, Valérie Nicolas, conseillère coopérations décentralisées de l'association des Régions de France, Hélène Gaulier, Conseillère en Formation-Développement à l'association Développement des Pyrénées par la Formation, Milena Zoppeddu, chargée de mission à l'Arc latin

La séance plénière de mercredi après-midi s’est ouverte sur le regard mitigé entre dynamisme des projets européens actuels et les résistances grandissantes qui y sont affiliées.

En effet, beaucoup d’appels de fonds sont « colossaux, mais nous passent au-dessus ». Même si la situation semble politiquement inadmissible, certains projets en lien avec la Caisse des dépôts ou de gros projets Interreg Maritimes deviennent non seulement difficile à répondre, avec une prise de risque majeure et le paiement de gestionnaires de projets à temps plein afin de postuler ; mais aussi risquent d’être défavorable à qui n’aurait pas entrepris une démarche de lobbying avec un bureau à Bruxelles, en vue d’un « harcèlement ». La mise en place d’une telle force de frappe est principalement d’initiative des autorités, et la difficulté de se faire entendre se réduit à fur et à mesure de la réputation sur place.

En conclusion, il semble prépondérant de se regrouper et de développer des capacités d’actions concertées dans nos partenariats locaux. Les vainqueurs des appels d’offres peuvent se retrouver en difficultés pour traiter avec des partenaires importants dans certains pays. C’est le cas, dans des partenariats entre chef de file italiens et partenaires potentiels français.

La situation de la sous-traitance progressive de la gestion de projet pose des questions. Le Parc National des Pyrénées a pris la décision d'externaliser stratégiquement toute sa gestion des dossiers.

Il est important de reconnaître le changement de situation politique en Tunisie, où les affaires locales se sont affranchies du Ministère de l’intérieur, pour une mutation dans un Ministère avec les questions de l’Environnement. 40 % des élus de cette nation ont moins de 35 ans !

Finalement, l’université Defismed trouve une légitimité. Au lieu de simplement produire un livrable de l’usage d’un cale-table, le questionnement d’un processus sur la possibilité de faire vivre un territoire est d’une importance capitale. C’est vrai dans une démarche de convergence de forces organisationnels, mais aussi de conversion de forces individuels, que représente un appel de crowd-funding.

Voir extraits de André Jaunay : "Les années que nous traversons sont marquées par de profondes transformations qui invitent à repenser les méthodes de développement des territoires, en misant davantage sur l'ensemble des parties prenantes, de la société civile, des habitants." de la préface de son ouvrage "Créer une dynamique territoriale - Solutions nouvelles participatives et durables" (André Jaunay Territorial Editions)